⁢ii. En dehors de l’Europe, existe-t-il des organisations régionales semblables ?

Il existe certes d’autres organisations régionales à travers le monde⁠[1] (OIF), le Commonwealth of Nations (CON), la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) ou encore l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Union_latine[Union latine] (UL).
   Les organisations sur bases géographiques, sont nombreuses.
   En Afrique, on peut citer la Banque africaine de développement (BAD), la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Union_africaine[Union africaine] (UA anciennement Organisation de l’unité africaine OUA), la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Union_%C3%A9conomique_et_mon%C3%A9taire_ouest-africaine[Union économique et monétaire ouest-africaine] (UEMOA), la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD), la Commission économique pour l’Afrique (CEA), la Commission de l’océan Indien et l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_pour_l%27harmonisation_en_Afrique_du_droit_des_affaires[Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires] (OHADA).
   Sur le continent américain: l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Association_des_%C3%89tats_de_la_Cara%C3%AFbe[Association des États de la Caraïbe] (AEC), l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_de_libre-%C3%A9change_nord-am%C3%A9ricain[Accord de libre-échange nord-américain] (ALENA), la Communauté caribéenne (CARICOM), la Communauté sud-américaine de nations, le Marché commun du Sud (MERCOSUR), l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_des_%C3%89tats_am%C3%A9ricains[Organisation des États américains], l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_du_trait%C3%A9_de_coop%C3%A9ration_amazonienne[Organisation du traité de coopération amazonienne], le Pacte andin.
   En Asie : l’ Association des nations du Sud-Est asiatique (ASEAN), la Banque asiatique de développement (BAD).
   Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord : la Ligue arabe, la Banque islamique de développement (BID), le Fonds monétaire arabe (FMA).
   Il y a aussi des organisations à vocation militaire : outre l’ Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), on relève l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_du_trait%C3%A9_de_s%C3%A9curit%C3%A9_collective[Organisation du traité de sécurité collective] (OTSC), le Traité de coopération mutuelle et de sécurité entre les États-Unis et le Japon, l’https://fr.wikipedia.org/wiki/ANZUS[ANZUS] qui regroupait l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis mais alliance entre les États-Unis et la Nouvelle-Zélande est suspendue depuis 1985, l’ Union africaine (UA), essentiellement pour des opérations de maintien de la paix, l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_de_coop%C3%A9ration_de_Shanghai[Organisation de coopération de Shanghai] (OCS).
   d’autres organisations s’occupent de la santé, de l’économie, de la science à travers le monde: l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_mondiale_de_la_sant%C3%A9[Organisation mondiale de la santé] (OMS), l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_mondiale_du_commerce[Organisation mondiale du commerce] (OMC), la Banque mondiale (BM), la Banque des règlements internationaux (BRI), le Fonds monétaire international (FMI), l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_des_pays_exportateurs_de_p%C3%A9trole[Organisation des pays exportateurs de pétrole] (OPEP), Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), l’ Agence internationale de l’énergie (AIE), l’ Observatoire européen austral, l’ Institut international des Sciences administratives, l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_international_du_froid[Institut international du froid] (IIF).
   Pour mémoire, on note en Europe, toute une série d’organisations spécialisées: l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Identit%C3%A9_europ%C3%A9enne_de_s%C3%A9curit%C3%A9_et_de_d%C3%A9fense[Identité européenne de sécurité et de défense] (IESD), l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Agence_spatiale_europ%C3%A9enne[Agence spatiale européenne] (ESA), l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Office_europ%C3%A9en_des_brevets[Office européen des brevets] (OEB), l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Association_europ%C3%A9enne_de_libre-%C3%A9change[Association européenne de libre-échange] (AELE), la Banque européenne d’investissement (BEI), la Banque européenne, l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Union_pour_la_M%C3%A9diterran%C3%A9e[Union pour la Méditerranée], le Conseil de l’Europe Office européen des brevets. ] mais leurs objectifs sont moins ambitieux et parfois très différents. Examinons-en quelques-unes.

L’Union africaine (UA) créée en 2002 a remplacé l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_de_l%27unit%C3%A9_africaine[Organisation de l’unité africaine] (OUA). Son but est d’œuvrer à la promotion de la démocratie, des droits de l’homme et du développement à travers l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Afrique[Afrique], surtout par l’augmentation des investissements extérieurs par l’intermédiaire du programme du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD). Ce programme considère que la paix et la démocratie sont des préalables indispensables au développement durable.

L’Organisation des États américains rassemble depuis 1948, 21 nations qui se sont engagées pour la réalisation de buts communs dans le respect de la souveraineté de chaque nation. Au début, elle s’est appliquée principalement à combattre la pénétration communiste. Son but est de défendre la démocratie et les Droits de l’homme, de renforcer la sécurité du territoire, de lutter contre les trafics de drogue et la corruption, ainsi que d’aider aux échanges entre les différents pays de l’Amérique.

La Communauté économique centre-asiatique (CECA) est une organisation internationale (nommée ainsi depuis 2002), fondée en 1994 pour regrouper certains États de la CEI[2] et d’éventuels États voisins en Asie centrale afin de « renforcer le développement de l’intégration économique dans la région, la perfection des formes et mécanismes d’expansion des relations politiques, sociales, scientifico-techniques, culturelles et éducatives. »

L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE ou ASEANhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Association_des_nations_de_l%27Asie_du_Sud-Est#cite_note-1[]) est une organisation politique, économique et culturelle regroupant dix pays d’https://fr.wikipedia.org/wiki/Asie_du_Sud-Est[Asie du Sud-Est]. Elle a été fondée en 1967  dans le contexte de la guerre froide pour faire barrage aux mouvements communistes, développer la croissance et le développement et assurer la stabilité dans la région. Aujourd’hui, l’association a pour but de renforcer la coopération et l’assistance mutuelle entre ses membres, d’offrir un espace pour régler les problèmes régionaux et peser en commun dans les négociations internationales.

L’Organisation de coopération de Shanghai (OCS)  est une organisation intergouvernementale régionale asiatique qui regroupe la Russie, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Ouzb%C3%A9kistan[Ouzbékistan]. Elle a été créée en 2001. En 2015, l’OCS a décidé d’admettre l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Inde[Inde] et le Pakistan comme membres à part entière, qui devraient se joindre en 2016.

La Communauté du Pacifique (CPS) contribue au développement des compétences techniques, professionnelles, scientifiques et des capacités de recherche, de planification et de gestion de 22 États et territoires insulaires du Pacifique. Avec les quatre membres fondateurs restés membres de l’organisation que sont l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Australie[Australie], la France, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis, la Communauté du Pacifique est composée de 26 États membres.

L’Organisation de la coopération islamique (OCI-OIC), appelée Organisation de la conférence islamique jusqu’en 2011, a été créée en septembre 1969. Elle possède une délégation permanente aux Nations unies et regroupe 57 États membres. Sa vocation est de promouvoir la coopération dans les domaines économiques, sociaux, culturels et scientifiques (grâce notamment à la Banque islamique de développement), mais aussi la sauvegarde des lieux saints de l’islam ou encore le soutien au peuple palestinien. À l’échelle mondiale, il n’existe pas d’autre organisation confessionnelle dont les membres signataires sont des États.

Il n’empêche que toutes ces organisations même si certaines ont une influence limitée et ne rêvent pas d’intégration, révèlent la nécessité aujourd’hui dans le cadre d’une mondialisation de plus en plus accentuée de dépasser les frontières des États pour pouvoir faire face à de nombreux problèmes qui se moquent de toutes les lignes de démarcation.

Ces organisations ont donc des vocations plus limitées mais elles témoignent de la nécessité ressentie voire urgente aujourd’hui de dépasser le cadre de l’État-nation. On peut gager qu’à l’avenir la tendance s’accentuera dans la mesure où bien des problèmes se manifestent non seulement au niveau d’une région mais encore et de plus en plus au niveau du monde comme en témoignent les tentatives d’accord planétaire sur la question du climat.

*


1. Selon Wikipedia, ces organisations peuvent d’abord représenter des aires linguistiques pluricontinentales, comme l’https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_internationale_de_la_francophonie[Organisation internationale de la francophonie
2. Communauté des États indépendants parfois appelée Confédération des États indépendants, est une entité intergouvernementale composée de 9 des 15 anciennes républiques soviétiques. La CEI est dépourvue de personnalité juridique internationale.
Dernière modification March 12, 2021: Configuration of print function. (1b0f8d8)